Corriger les asymétries de l’information afin de renforcer les organisations communautaires

Au cours de la décennie précédente, beaucoup d’ONG se sont spécialisées dans l’acquisition de compétences de “construction de capacités” ce qui fournit une base idéale pour informer les gens et les encourager à agir de manière collective pour réclamer leurs droits. Ces efforts ont été complétés par le décret du Droit à l’Information promulgué en 2005 qui impose une obligation positive au gouvernement de diffuser l’information et élargit le droit des gens à demander et recevoir les informations en possession des bureaux du gouvernement.

Le plus souvent, l’implication des communautés dans des activités liées aux bassins, dépend de leur degré de compréhension des processus et des techniques. Ceci a une influence directe sur leur participation à la planification, mise en place et contrôle du développement des bassins. Là aussi, Il s’agit aussi d’une pré-condition pour la durabilité au cours de la période post-projet.

Sur la base de discussions entre membres du groupe d’apprentissage du CE-WLP, on s’est rendu compte du fait que certains des pas importants pour arriver à ce que la communauté ait plus de pouvoir, sont les suivants:

  • Démythification de l’information au moyen d’une constante mise à jour des informations données à la communauté.
  • Promotion de la transparence et développement du sens du droit à l’information dans la communauté.
  • Enseignement de capacités techniques et accès à l’information.

Leçons apprises correspondantes

Retour