Leçons apprises : Règles, règlements et systèmes pour une gestion améliorée des ressources hydriques

LEÇON 1
En général:

  • Idéalement, les propriétés communes doivent être gérées par les bénéficiaires eux-mêmes.
  • Une organisation communautaire forte peut se constituer comme base pour la définition des priorités locales.
  • Très souvent, le fait même de prendre part au processus de développement (se réunir et participer activement) conduit à une émancipation.
  • Les communautés ainsi émancipées peuvent négocier avec plusieurs interlocuteurs intéressés en vue de protéger leurs intérêts et planifier leur futur.
  • Il est essentiel de promouvoir un style de direction efficace, transparent et responsable.
  • Le cadre global des droits de l’homme et de l’habilitation des femmes ainsi que des règles et régulations spécifiques contribuent à l’inclusion des catégories vulnérables, en augmentant leur pouvoir de négociation.
  • Sensibilité de genre désigne une approche qui inclut aussi bien les femmes que les hommes.
  • Les normes sociales et le respect de celles-ci sont importants dans la gestion de ressources naturelles et propriétés communes, telles que les réserves d’eau souterraine, l’eau de réservoirs et les pâturages communs.
  • Les institutions locales constituent d’excellentes pépinières de futurs leaders.
  • Des investissements dans le développement humain et institutionnel peuvent produire des résultats durables, bien au-delà de la durée du projet.

LEÇON 2
Concernant la gestion des réserves d’eau souterraine

  • Il est temps de changer de paradigme, en passant du développement à la gestion des ressources hydriques, en améliorant les mécanismes de gestion pour pouvoir s’attaquer aux questions de quantité et qualité liées à la concurrence pour une ressource épuisable telle que l’eau souterraine.
  • Un paradigme de mise en commun de la ressource hydrique garantit la sécurité alimentaire et de revenu en situation de pénurie d’eau.
  • Des conventions souscrites au niveau de communauté constituent la base de systèmes de mise en commun des ressources hydriques.

LEÇON 3
Concernant la gestion des réservoirs

  • Le développement des ressources hydriques doit se faire à partir du réservoir, en intégrant seulement dans une deuxième phase et dans l’ordre, gestion du sol, de l’eau et des forêts.
  • Des systèmes de gestion traditionnelle des réservoirs d’eau sont en place pour garantir la sécurité alimentaire. Des institutions de gestion moderne des réservoirs peuvent se développer sur la base de ces systèmes.

Introduction au thème

Retour